ACTUALITES

Eperviers du Togo : Le vœu pieux de Lidi-Bessi Kama pour la paix dans le nid

Avant la prise de fonction de Paulo Jorge Rebelo Duarte, les Eperviers du Togo n’avaient seulement remporté que 3 victoires, enregistré 7 nuls et 9 défaites pour un inquiétant 133ème rang mondial au dernier classement FIFA (8 avril 2021). 5 bonnes années ont passé, la sélection nationale togolaise est désormais au porte du renouveau, l’esprit libéré avec le nouveau dynamisme insufflé par Madame le ministre des sports et des loisirs, Dr. Lidi-Bessi Kama. Place à la renaissance des sports togolais.

La sélection nationale togolaise a traversé une belle tempête, pendant 5 ans, sous Claude Marie François Le Roy. Avec le technicien français, le Togo ne pointe qu’à une hallucinante 133ème place au classement FIFA du 8 avril 2021. Maintenant, il y a un brin de soleil et c’est le moment ou jamais d’en profiter avec la synergie d’action du ministère des sports et des loisirs et la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Dr. Lidi Bessi-Kama s’est expliquée mardi devant l’assemblée nationale sur le choix de Paulo Jorge Rebelo Duarte à la tête de l’équipe nationale du football. Depuis, tous les acteurs ont vu le ciel se dégager pour baliser la voie au sérieux et au professionnalisme dans le travail avec en ligne de mire les prochaines dates des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. La dynamique est déjà là et les deux institutions en charge du football togolais se plaisent à rêver.

« Nous prions l’opinion publique et tous les acteurs sportifs à s’unir d’intention avec nous, afin les efforts que nous avons tous entamés puissent avoir un heureux aboutissement », a souhaité la patronne des sports togolais, lors de l’annonce du nouveau sélectionneur.

Il est donc possible de rêver

Le Togo a la possibilité d’accrocher une place qualificative pour la prochaine coupe du monde, à condition de tout donner et que la nouvelle équipe dirigeante des Eperviers du Togo trouve la bonne alchimie pour motiver son groupe. Entre humilité, fraternité et fermeté, le travail de Paulo Jorge Rebelo Duarte doit faire l’unanimité et correspondre à l’état d’esprit des Togolais. Une voie doit être tracée pour que tout le groupe suive. Le technicien portugais doit, dès à présent, réaliser l’essentiel, assurer l’avenir des Eperviers du Togo dans ces éliminatoires.

La renaissance des sports togolais

Docteur Lidi-Bessi Kama a porté la nouvelle loi relative aux règles d’organisation, de développement et de promotion des activités physiques et sportives au Togo adoptée mardi à l’Assemblée Nationale. La loi remplace celle portant charte des activités physiques et sportives (APS) en vigueur depuis juin 2011 qui a comporte des insuffisances.

« Cette loi servira désormais de substrat à la professionnalisation de la pratique des  activités physiques et sportives dans notre pays et permettra j’en suis convaincue de faire émerger des sportifs de haut niveau et des équipes nationales compétitives aussi bien au plan continental que mondial. La nouvelle loi, qui a vocation à régir au plan national les activités physiques et sportives dans notre pays, intègre pleinement les nouvelles stratégies de développement socio-économique suivant les résolutions des Nations Unies et les engagements de la CONFEJES », a déclaré Lidi-Bessi Kama devant les élus du peuple.

Entre le transfert de la tutelle de l’enseignement de l’éducation physique et sportive aux ministères chargés de l’éducation nationale (ministère des enseignements primaire et secondaire et ministère de l’enseignement technique) à l’incitation à la pratique des activités physiques et sportives sur le lieu de travail (sport corporatif), c’est tout un chapelet d’innovations qu’apporte la nouvelle loi en vue de la diversification des recettes devant alimenter le Fonds National de Développement des Sports (FONADES).

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page