ACTUALITES

Togo – Gambie : Une grosse envie de le faire de Jonas Kokou Komla et des Eperviers

En amical ce mardi 8 juin pour la seconde fois, après avoir battu la Guinée 2-0 avec un doublé de Laba Kodjo Fo-Doh, les Eperviers du Togo retrouvent les Scorpions de la Gambie qu’ils ont déjà battus (0-1), lors des éliminatoires de la CAN 2019. Même si l’intérimaire Jonas Kokou Komla doit composer son équipe sans son capitaine, Djene Dakonam, un seul objectif se dégage pour lui, gagner ce deuxième match pour réussir la mission de ce stage d’Antalya en Turquie.

Ce que le Togo n’arrivait pas à faire lors des matchs officiels, il le fait aux séances d’entrainements et cela s’est traduit sur le premier match test, sous l’ère Jonas Kokou Komla. L’entraineur intérimaire des Eperviers du Togo n’a qu’un seul objectif en tête, celui de remplir la mission, à lui, confiée par les autorités sportives togolaises avec ce stage à Antalya en Turquie. Et s’il faut être totalement rassuré de ce premier regroupement, avant le début des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, il va falloir à tout prix battre la Gambie d’un ancien sélectionneur du Togo, Tom Saintfiet. Sur un but en toute fin de rencontre en déplacement à Bandjul, Floyd Ayité avait déjà donné la victoire aux Eperviers, lors des éliminatoires de la CAN 2019. Des retrouvailles sous forme de revanche dans le cœur  des Scorpions qualifiés pour la prochaine compétition continentale au Cameroun en 2022. Pour cette rencontre de ce mardi prévue à 17h GMT, Jonas Kokou Komla va devoir se passer des services de son capitaine et défenseur central, Djene Dakonam et de son milieu de terrain, Mani Ougadja, blessés.

« Il ne faut pas prendre de risque parce qu’il y a d’autres échéances dans les mois à venir et nous auront besoin d’eux. Mais le groupe vit bien et il y a d’autres joueurs. Tout le monde est motivé et veut donner le meilleur de lui-même et je pense que c’est le plus important. Nous mettons l’accent sur le collectif pour avancer », a rassuré le sélectionneur par intérim du Togo avant de se projeter sur l’adversaire du jour.

Une opposition trop faible ?

Jonas Kokou Komla ne sera sans doute pas de cet avis, puisque le technicien togolais reconnaitra avant d’affronter la Gambie que « c’est une bonne équipe qualifiée pour la CAN. Le Togo avait déjà joué contre eux, lors des éliminatoires de la CAN 2019 donc je pense que c’est une équipe à respecter. On doit jouer à fond, se dire que c’est un match sérieux pour nous et se dire que c’est une finale ».

L’adjoint de Paulo Rebelo Jorge Duarte ira plus loin dans ses propos, pour rappeler l’idée de ce deuxième match amical. « Si on le gagne, on va atteindre notre objectif », et cela devient une grosse envie de le faire pour le groupe togolais qui veut repartir sur de bonnes bases, après des périodes de latence.

Pas question de minimiser la Gambie, il faut exploiter les éventuelles erreurs laissées par l’adversaire de ce mardi 8 juin à 17h GMT.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page