ACTUALITES

Togo – Décès : Komlan Djobokou Gblokpo parti, la FTF languit de douleur

Se morfondre, souffrir et en dépérir, voilà ce à quoi se résume la vie du football féminin au Togo, depuis des années. Languir d’amour pour les protecteurs des filles, tel est le leitmotiv de celles qui ont choisi le football comme métier. Aujourd’hui, apprendre que deux de leurs plus grandes sources de motivation ne sont plus de ce monde est source d’inquiétude et d’avenir incertain. La Fédération Togolaise de Football (FTF) adresse ses condoléances à la famille du football féminin, après le décès du président de l’Académie Amis du Monde, le second décès en un mois.

Le football féminin est frappé par un second deuil après celui de Prosper Kokou Dosseh Poto Attisso dit Poto Poto des Dauphines, le 1er mai dernier. Le bureau exécutif de l’Académie Amis du Monde a annoncé le décès de son président, KOMLAN DJOBOKOU GBLOKPO, des suites d’une courte maladie, le lundi 26 mai.

Une tragique  disparition du Président fondateur de l’Académie Amis du Monde qui « laisse un vide  incommensurable  à  la mesure de la dimension de l’être  regretté au  sein du club, de sa famille biologique et dans la grande famille du football féminin au Togo et en Afrique ». C’est avec beaucoup de tristesse et de compassion, que le Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) a appris le décès soudain du membre de la Commission permanente du Football féminin de la FTF. L’instance du football national a présenté, au travers d’u communiqué, « ses sincères condoléances à la famille éplorée et à toute la famille sportive ».

Cet ardent promoteur fait perdre au Togo un pilier et une icône de la lutte pour le développement du football féminin. Son club, Amis du Monde est engagé dans les éliminatoires de la Ligue africaine des championnes de la zone UFOA B Dames une première sur le continent. Son rêve était de voir les filles togolaises disputer une CAN ou une Coupe du Monde.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page