ACTUALITES

FOOTBALL/ Mise au point sur les fonds de la FIFA aux fédérations

En vue de mettre au clair les spéculations qui vont bon train sur la question d’assistance ou non des Fédérations aux clubs, un courrier de recadrage du chef bureau régional de la FIFA de Dakar dont dépend le Togo vient d’être envoyé aux secrétaires généraux concernant l’utilisation des fonds reçus récemment.

El Hadj Diop, chef du bureau régional de la FIFA à Dakar vient de siffler la fin de la recréation. Comme l’indique le courrier qui a été envoyé par la Secrétaire Générale de la FIFA, un virement dédié au Forward a été envoyé aux fédérations. Il se compose du montant désormais garanti de 500 000 USD pour la deuxième tranche des coûts opérationnels 2020, plus un reliquat des coûts opérationnels 2019 correspondant aux critères non atteints au cours de cette année. Ce montant devra avant tout couvrir toutes les dépenses opérationnelles (salaires, entretien des bureaux, électricité, téléphone, compétitions, fonctionnement des ligues provinciales…) jusqu’à la fin de l’année 2020 car il n’y aura pas d’autre paiement de coûts opérationnels avant Janvier 2021.

«  Les fédérations doivent d’abord couvrir toutes leurs charges de mai à décembre 2020 avant de pouvoir examiner les besoins d’assistance aux acteurs du football. Depuis des semaines, la FIFA collecte auprès de ceux-ci des données financières et non financières qui seront ajoutées aux informations reçues des autres associations membres pour déterminer le montant du fonds d’urgence de la FIFA. Le budget global de ce fonds d’urgence ainsi que le montant disponible par association membre n’étant pas encore connu, une proposition doit être faite par le Président de la FIFA au Conseil de la FIFA pour approbation. Une fois que le règlement et le montant du fonds d’urgence seront connus, les fédérations peuvent décider de la manière d’utiliser une partie de ces fonds d’urgence pour assister les acteurs du Football », stipule la note du bureau régional de la FIFA à Dakar.

Les activités vont redémarrer après la pandémie, souhaite le bureau avant d’insister sur la mission des associations membres de la FIFA.

«Les fédérations devraient être en mesure de continuer à remplir leur mission sous peine de s’exposer à de sévères critiques de la part de ces mêmes acteurs du football », a conseillé El  Hadj Diop.

 

 

Jean-Paul Lanlenou

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page