Éperviers Seniors

Elim CM 2022 : Togo-Congo-Brazzaville, le duel des deux mal classés

C’est le match de la survie entre les Eperviers du Togo et les Diables rouges du Congo-Brazzaville. D’un côté, les hommes de Paulo Jorge Rebelo Duarte sont derniers et de l’autre, ceux de Paul Put n’y sont pas loin. Les deux nations envisagent se remettre sur les rails pour le compte des 3ème et 4ème, journées des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

En conférence de presse ce vendredi, veille de la première manche de la double confrontation des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, les différents acteurs des deux nations ont dévoilé leurs intentions pour aborder ce match bien assez crucial pour leur survie dans cette compétition. En premier lieu, c’est Klousseh Agbozo, qui s’est mouillé revenant sur l’ambiance au sein du groupe jaune et la grande ambition de ses coéquipiers.

« Du début du regroupement jusqu’à maintenant ça se passe très bien, il y a l’ambiance. A chaque fois qu’on est à l’hôtel ou sur le terrain, on se dit qu’on doit remonter la pente pour redonner vie au football togolais. On est tous conscients. On essaie de s’adapter et de faire ce que le coach Duarte nous demande », a déclaré le défenseur central de l’Olympique de Beija en Tunisie.

A la suite du défenseur formé au centre sportif Swallows, Paulo Jorge Rebelo Duarte s’attend tout comme le public sportif à la victoire, pour se relancer.

« Je veux une équipe qui doit aller au bout, même si on gagne demain. On a eu le message de la Fédération et du ministère des sports de gagner le plus rapidement possible pour offrir la victoire au peuple togolais. L’équipe est très confiante, très motivée et des joueurs meilleurs physiquement », rassure le sélectionneur portugais des Eperviers avant de se prononcer sur sa satisfaction dans le travail.

« Les joueurs croient en notre travail et si ça continue comme ça, les choses seront plus faciles. L’unique objectif, c’est de gagner ce match, avant le 4ème. Même si nous sommes en train de préparer l’avenir, il n’y a pas d’autres choix que de gagner des matchs », a précisé le technicien portugais.

Les Diables rouges du Congo Brazzaville dont la situation n’est pas si loin de leurs hôtes, restent dans la logique de reconstruction.

« Nous sommes dans une phase tout comme le Togo. Nous sommes dans une phase de reconstruire une nouvelle équipe. Maintenant dans le football, ça prend le temps. Il faut avoir la connaissance de tous les joueurs nous sommes dans cette phase. Il faut de la patience pour reconstruire une équipe. La réaction pour nous jusqu’à présent, ce n’est pas mauvais. Mais ont confiant qu’on peut avoir une équipe stable qui peut faire quelque chose », prévient le sélectionneur Paul Put.

Le point d’achoppement entre les deux nations moribondes est prévu ce samedi 9 octobre 2021 au stade de Kégué à 16h GMT.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page