Éperviers Seniors

Elim CM/Togo – Congo (J3) : Duarte « Un nul qui ne dit rien »

Les Eperviers du Togo ont sauvé un point dans leur premier duel contre le Diables rouges du Congo-Brazzaville, dans le cadre de la 3ème journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Les hommes de Paulo Jorge Rebelo Duarte ont buté sur du dur à cuir de Paul Put pour un partage de point, lors de la première manche (1-1).

Le Togo était à ça de perdre sa troisième sortie, dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Face au Congo-Brazzaville au stade de Kégué, ce samedi, les Eperviers du Togo ont raté deux belles situations pour prendre le devant dans cette partie mais un but contre son camp à la 20ème minute de Jacques-Alaixys Romao viendra plomber leur belle entame. C’est en seconde période que Mèmè Euloge Placca-Fessou va remettre son équipe sur orbite en bénéficiant d’un centre d’Atte Youssifou sur le côté droit (57e). L’ancien avant-centre d’Agaza FC de Lomé catapulte le ballon au fond des lites du portier congolais Christopher Henri Mafoumbi dont l’équipe n’aura pas été décisive offensivement. La faute à un Mboussy Sivère Ganvoula esseulé en attaque. Premier point enregistré mais d’un mauvais goût pour Paulo Jorge Rebelo Duarte.

« Un point qui ne dit rien. Si on gagne aujourd’hui, on serait content parce qu’on aura rempli notre objectif, celui de gagner à la maison. C’est un match qui ne me plaît pas. On n’a pas bien joué, il faut le dire. On est tombé dans une passivité énorme avec une équipe sans rythme. Je pense qu’on n’a pas tout fait pour garder le travail excellent effectué à l’entraînement », a d’abord déclaré le technicien portugais, avant de déceler les insuffisances de cette première manche.

« On n’a pas mis la vitesse en jeu, on n’a pas accéléré, que ce soit dans le couloir gauche ou au milieu de terrain. En deuxième période, nous avons changé, l’équipe a muri un peu et nous avons eu un autre engagement », a analysé le patron du nid des Eperviers.

Tout en sachant que « c’est la victoire qui donne la stabilité mentale aux joueurs », à en croire Duarte, le Togo se doit de retrousser ses manches pour la manche retour à Brazzaville le 12 octobre prochain.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page