ACTUALITES

AS OTR : Fiaboè Kofi Séna « Nous avons beaucoup péché sur le plan mental »

Arrivés troisième à l’issue du championnat national de football de première division saison 2020-2021 dans un format inédit, l’Association Sportive de l’Office Togolais des Recettes (AS OTR) a un goût amer de sa prestation. Des play-offs que vont manquer les Collecteurs d’impôts (4-0) face à un adversaire plus fort, l’ASCK (finaliste malheureuse de la finale) mais face à l’AS Togo Port en petite finale, les hommes de Fiaboè Kofi Séna s’imposent lors de la séance des tirs au but 5-4. A l’heure du bilan, le technicien togolais qui fait sa première apparition dans l’élite togolaise en tant que titulaire, a un sentiment partagé. L’ancien buteur de Kpando Heart Of Lions du Ghana s’est exprimé au cours d’un entretien qu’il nous a accordé ce vendredi 2 juillet.

Une première dans l’élite togolaise et vous terminez à la troisième place encourageant pour vous?

En réalité, je ne sais comment décrire mon sentiment. D’un côté, je parlerai d’objectif principal qui n’est pas atteint mais de l’autre côté, vu tout ce que nous avons pu apporter à l’équipe sur tous les plans, je suis reconnaissant à mon créateur. Il y avait l’objectif mais au départ bon nombre ne nous attendait pas où nous en sommes aujourd’hui. Déjà, c’est encourageant.

On retiendra juste que l’objectif à vous assigné par l’AS OTR n’est pas atteint. Que vous ont dit vos dirigeants?

Effectivement. Mais la saison vient de finir, je crois que dans les jours à venir nous serons en réunion avec les dirigeants. Sinon actuellement, ils analysent la situation.

De quoi avez-vous manqué pour décrocher une place continentale ?

Nous avons beaucoup péché sur le plan mental.

Saison terminée, quelle sera la suite à donner à Fiaboè?

Nous nous allons continuer par travailler. Nous connaissons nos faiblesses et nos forces. Dans cette trêve, nous allons faire beaucoup de recherches pour corriger nos lacunes et améliorer nos forces. Nous voulons grandir et atteindre le Summum de nos futurs challenges.

 

Koffivi Kami AGBETOU

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page