ACTUALITES

Togo – D1 (Play-off) : ASKO maître dans la Kozah, le film de la finale

Epilogue dimanche, 27 juin de la saison sportive 2020-2021 du championnat de football de première division togolaise avec l’Association Sportive de Kozah (ASKO) qui s’offre le graal devant l’autre rival de la ville de Kara, l’Association Sportive des Chauffeurs de la Kozah (ASCK) jusqu’au bout du suspens. 1-1 score final, tirs au but 4-3 pour la tenante du titre.

Peut-être que les supporters et le public sportif présents dans les travées du stade de Kégué (2000 personnes, selon le ministère des sports et des loisirs) n’y croyaient plus mais l’ASKO a créé l’exploit de pouvoir conserver son titre, à l’issue d’un championnat âprement disputé et parsemé d’embûches. Lors de la finale des Play-Offs contre l’autre rival de la ville de Kara (au nord du Togo), les Kodonah ont fait forte sensation en l’emportant dans la fatidique séance des tirs au but 4-3. ASKO de Kara est de nouveau champion du Togo, à la fin de cet exercice 2020-2021. Pourtant tout avait mal démarré pour les hommes de King Ametokodo Messan qui vont concéder l’ouverture du score sur un bon travail sur le côté d’Ismaël Ouro-Agoro qui, sur un centre de son mauvais pied (le droit), va trouver au second poteau Tchatakora Sémiou. Ce dernier, de la tête, va battre Agbagla Vigninou Daniel (35e).

Les Chauffeurs avec à leur Jonas Kokou Komlan (sélectionneur adjoint des Eperviers du Togo) auraient pu se mettre à l’abri s’il n’y avait pas eu un excellent et intraitable Agbagla Vigninou Daniel. Ce nom revient avec insistance, puisque c’est lui qui va mettre en échec Ismaël après que Nane Yendoutiè Richard ait déposé dans le vent Ouro-Akoriko Sadate en seconde période et c’est justement ce portier qui va contrer l’attaquant des bleu et blanc de l’ASCK (bloqué à 13 buts) sur le dernier tir des champions du Togo 2018. À la 80ème minute, Sama Abdoul Halimou manque de lucidité dans la défense adverse, à la suite d’un dribble manqué de Nane Richard, capitaine de l’ASCK, dans la surface de son équipe mais le jeune international prometteur défenseur ne trouvera pas le cadre. Quelques minutes plus tard, Napo Sonhaye, à la réception d’un centre, dans les mêmes conditions que Tchatakora, va manquer sa tête.

Marouf Tchakéi, dans son domaine de prédilection (les coup-franc) aura beaucoup essayé avant de finalement permettre à son club de revenir dans la partie (85e). Victime d’un tacle non régulier de Ballack Armand Agbeto qui fera évoluer l’ASCK à 10, le capitaine du champion en titre va frapper à ras de sol pour tromper Paroussie Attisou. Les deux équipes doivent se départager dans la séance des tirs au but et à ce jeu, ce sont les Jaunes et Noirs qui s’en sortent gagnants (4-3).

ASKO de Kara s’offre le graal et devient le seul maître de la Kozah en conservant son titre de champion pour le grand bonheur de son tout nouveau et jeune président, Meyibinè (petit prince) Gnassingbé. La petite finale a donné comme vainqueur l’AS OTR devant l’AS Togo Port (0-0, tab 5-4).

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page