ACTUALITES

AS Togo Port – Gomido (J12) : Les déclarations choquantes de Didier Amegan

Didier Amegan aurait pu mettre une botte à l’arbitre de touche. Sa colère rouge et noire a été perceptible à la fin du match AS Togo Port – Gomido comptant pour la 12ème journée du championnat national de football de première division. Dimanche dernier au stade de Kégué, Didier Amegan, coach de Gomido de Kpalimé a pesté contre l’arbitrage et surtout sur le deuxième but encaissé par son équipe scellant la victoire des Dockers du Port 2 buts à 1.

Il lui a fallu se reprendre sinon Didier Amegan aurait pu s’en prendre à l’arbitre de touche, Koumaka Gnandi, lors de la 12ème journée du championnat national de football de première division. Gomido de Kpalimé défait, le leader de la zone sud, l’AS Togo Port avec pour ambition de se relancer. Et justement, tout avait bien commencé avec l’ouverture précoce de Gbadoegan Folly, très opportuniste sur une mauvaise remise de la tête du défenseur central des Portuaires, Ouro-Mon Sadik pour son portier. 1-0, dès la 3e minute et les débats étaient lancés dans ce match mais comme un présage, à voir les occasions manquées de l’attaque du leader, l’AS Togo Port remettait les pendules à l’heure et gagne ce match en une minute. La faute à Addo Benjamin (78e) qui d’un sang-froid olympien détruit non seulement le portier, Atsou Sotodji mais aussi la défense des Show Boys, avant de frapper au but. Jusque-là, le problème ne se pose pas dans la tête de Didier Amegan. Les largesses arbitrales, à en croire le coach de Gomido, ont fait basculer le match, vers la fin.

« Si on nous a gagné, je peux l’accepter mais quand les arbitres décident de vous faire perdre un match et c’est ce qui s’est passé, je suis désolé », a d’abord dénoncé le coach de l’actuel 5ème au classement, avant d’expliquer d’où vient sa frustration.

La colère rouge et noire du technicien du club de Kpalimé a été visible, suite au second but des Dockers, œuvre d’Akakpo Kwadjo (meilleur buteur de l’AS Togo Port, avec 6 buts) parti dans une position douteuse pour ne pas dire à la limite du hors-jeu, bien lancé par Sanvi Koffi.

« Sur le deuxième de Togo Port, c’est un hors-jeu. Le gars (Akakpo Kwadjo) est pris en flagrant délit. Nous l’avons laissé jouer. Dès la première minute où nous avons scoré, tout le sifflet était contre nous. On a jamais relâché, je ne sais pas si c’est une campagne contre nous. Le match contre Gbohloe-Su (11ème journée), on nous a sifflé un pénalty, à la lisière de la surface de réparation, pas dans la surface. A chaque fois, c’est comme ça. Si on a été premier à la phase aller, c’est qu’on le méritait. On n’a pas usurpé notre place mais aujourd’hui ils (les arbitres) n’ont qu’à se remettre au travail. Je suis désolé, ils sont en train de faire la honte du football togolais. Moi, je me suis calmé sinon j’allais lui (Koumaka Gnandi) mettre une botte, je suis désolé. On encaisse et c’est la fierté des gens mais il y a un Dieu. Le sifflet togolais c’est la honte », a pesté Didier Amegan visiblement très remonté contre l’arbitrage togolais.

Au sortir de cette 12ème journée, Gomido de Kpalimé, classé 6ème avec 16 points, laisse filer des points dans son ambition de titre et de retrouver les Play-Offs.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page