ACTUALITES

TOURNOI UFOA B U17 : Les jeunes éléphanteaux sur le fil devant les little eagles du Nigéria

Les Eléphanteaux de la Côte-d’Ivoire ont réussi à battre les Little eagles du Nigéria, pour leur premier match du tournoi de l’UFOA B des moins de 17 ans qui se déroule à Lomé. Victoire 1-0 des protégés de Dao Lassina très heureux d’avoir eu une belle opposition, ce mercredi.

Le groupe B entrait en jeu, pour le compte de la première journée du tournoi qualificatif de l’UFOA B des moins de 17 ans pour la CAN de la catégorie, ce mercredi. Au Stade de Kégué, les Éléphanteaux de la Côte-d’Ivoire ont réussi à battre sur le fil, le Nigeria (1-0). Les jeunes ivoiriens se sont créés les meilleures occasions notamment celles de Sindo Kone, Miezan Charles Likpa ou encore Valy Konate. La meilleure occasion nigériane est celle Joseph Arumalaqui qui va trop ouvrir son pied. Juste après, les protégés de Fatai Folorunsho vont concéder l’ouverture du score sur une action magnifiquement menée par Miezan Likpa qui va servir Abdramane Konate. D’un control de la poitrine, le jeune attaquant ivoirien d’un sang-froid olympien va dribler un défenseur d’une feinte de frappe, avant de déposer le ballon dans le petit filet gauche du portier nigérian. 1-0 score final suffisant pour le bonheur de Dao Lassina.

« Nous avons vu un bon premier match. Ça veut dire que les deux équipes ont eu à travailler. Commencer par une victoire est vraiment encourageant pour la suite. Cela a été vraiment très compliqué pour nous, vu les différents changements de dates du tournoi. Aujourd’hui, le vainqueur c’est le football africain surtout celui des jeunes. Si tous les pays peuvent faire comme le Nigéria, la Côte-d’Ivoire et le même le Bénin, le football africain en sortira victorieux », s’est réjoui le sélectionneur national des jeunes ivoiriens.

Fatai Folorunsho du Nigéria est un tout petit peu déçu de la défaite mais estime que l’adversaire a eu plus de temps de préparation.

« C’est triste que nous ayons perdu cet après-midi mais pour être honnête, l’équipe de la Côte-d’Ivoire est largement supérieure à nous et la raison est toute simple. Ces jeunes sont ensemble depuis un certain temps, ils ont déjà participé à un tournoi alors que nous avons eu à peine deux mois pour rassembler les joueurs et les mettre ensemble. C’est une victoire légitime et nous ne pouvons que l’accepter », a reconnu le sélectionneur des little eagles.

La compétition observe une pause ce jeudi 7 janvier pour reprendre son chemin juste le lendemain.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page