Éperviers Seniors

Elim Mondial 2022 : Les meilleurs moments de la conférence de presse de Duarte

Paulo Jorge Rebelo Duarte fait confiance à 25 joueurs pour les deux derniers matchs des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. En conférence de presse ce jeudi 4 novembre 2022, le sélectionneur des Eperviers du Togo s’est expliqué sur ses choix et sa vision pour la reconstruction qui devient l’apanage de tous les observateurs du football national.

En admettant qu’il a besoin de temps pour mettre en place une équipe bien assez compétitive, le sélectionneur portugais des Eperviers du Togo compte bien gagner le premier des deux derniers matchs des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022 le 11 novembre prochain au stade de Kégué (19h) pour le compte de la 5ème journée. Avec beaucoup d’efforts et d’envie, Paulo Jorge Rebelo Duarte trouve du mieux et se voit dessiner le chemin de la rédemption.

« On a fait un grand match à l’extérieur et un moins bon à domicile contre le Congo mais on n’a pas eu la même capacité contre la Namibie. Ça voudrait dire que l’équipe progresse dans certains aspects », a d’abord analysé Paulo, avant de ressortir les défaillances de son équipe.

« On a commis 6 voire 7 erreurs défensivement sur le déplacement (au Congo). Ce sont des erreurs de placements, de concentration ou de mauvaise lecture du joueur, pas de qualités de joueurs. Et c’est ce que je veux corriger pour avoir une meilleure équipe. Ce n’est pas seulement avoir de bons joueurs ».

Une lucidité du sélectionneur portugais qui lui fait dire que nul n’est indispensable dans son équipe.

« Il faut qu’il ait une ambiance et que tout le monde comprenne qui est capable de jouer et qu’il n’y a pas de joueurs titulaires et de remplaçants. Et ça c’est la force d’une équipe. Faire comprendre que tout le monde a la capacité de jouer. La mission est d’arriver le plus loin possible », a déclaré Duarte.

Ce qui ouvre la brèche sur les futures échéances celles de la CAN 2023 en Côte-d’Ivoire pour que le Togo revienne sur la scène africaine.

« Il faut un maximum d’organisation et de force comme équipe pour cette qualification, pour que l’avenir soit plus joli qu’il l’est aujourd’hui », souhaite le patron des Eperviers du Togo.

Sur le nouveau Samsondin Ouro et le retour de Franco Atchou

La liste des Eperviers du Togo fait voir des surprises. La première est celle de Samsondin Ouro (21 ans). Le milieu de terrain de la NS Mura en Slovénie a séduit Duarte qui explique son choix de le sélectionner.

« C’est un joueur qui a de très belles qualités. Quand on parle de rénovation d’équipe, on doit renouveler avec de la patience et pour renouveler il faut qu’on donne la chance à celui qui a la qualité et le potentiel pour nous renforcer. C’est un joueur techniquement très fort et très intelligent dans l’emplacement tactique. L’unique chose que je dois corriger est de changer le rythme de sa course », a avoué le Portugais qui s’est aussi offert le luxe de faire revenir un ancien de la sélection, Atchou Koffi Franco (27 ans).

« C’est plus un milieu offensif que défensif et d’expérience. Il était pratiquement titulaire sur les deux dernières années et il va apporter son expérience à l’équipe. Il faut qu’il me montre qu’il est là avec le cœur et sa meilleure qualité. Après, ce sera le choix du coach », a prévenu Paulo Duarte.

Les Eperviers du Togo (2ème du groupe H) jouent contre le Sénégal le 11 novembre au stade de Kegue à Lomé, puis la Namibie le 15 novembre au Orlando Stadium de Johannesburg avec pour ambition de gagner, puisqu’ils n’ont rien à perdre.

Gardiens

Amen Agbagla (ASKO), Malcolm Barcola (Lyon, France), Wassiou Ouro-Gneni (ASCK)

Défenseurs

Klousseh Agbozo (Olympique Beja, Tunisie), Gustave Akueson (FC Versailles, France), Kangnivi Ama Tchoutchoui (FC Nouadhibou, Mauritanie), Youssifou Atte, Djene Dakonam (Getafe, Espagne), Bilal Moussa (AS Togo Port)

Milieux

Roger Aholou (US Monastir, Tunisie), Franco Atchou (Erbil SC, Iraq), Akate Gnama (ASKO), Samsondin Ouro (NS Mura, Slovénie), Alaixys Romao (Ionikos, Grèce), Marouf Tchakei (AS Vita Club, RD Congo)

Attaquants

Ihlas Bebou (Hoffenheim, Allemagne), Kevin Denkey (Cercle Brugge, Belgique), David Henen (Grenoble, France), Thibault Klidje (Bordeaux, France), Kodjo Laba (Al Ain, Emirats Arabes Unis), Richard Nane (Hafia, Guinée), Elom Nyavedji, Serge Nyuiadzi (Suduva, Lituanie), Ismail Ouro-Agoro (Saint-George, Ethiopie), Fessou Euloge Placca (Al Tadamon, Koweit),

Liste d’attente

Atissou Paroussie (ASCK)

Abdoul Halimou Sama (ASKO)

Jean-Marie Nadjombe (Fortuna Koln, Allemagne)

Loic Bessilé (Charleroi, Belgique)

Walid Yacoubou (Hartford, Etats-Unis)

Yendoutie Balgou (ASCK)

Magnim Agbotcho (ASKO)

Charles Acolatse (U Cluj, Rouamnie)

Henritsè Eninful (Lahti, Finlande)

Ougadja Mani (ASCK)

Lalawele Atakora (Syrianska, Suède)

Bilali Akoro (AS OTR)

Charles Kossi Adetou (Magusa Türk Gücü, Chypre du Nord)

Gilles Sunu (Châteauroux, France)

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page