Éperviers Dames

Eperviers Dames : Un premier stage avec la peur au ventre  

Dans le cadre de la double confrontation face à Sao Tomé et Principe comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations féminines 2022, la sélectionneure nationale des Eperviers Dames, Kai Tomety et ses filles étaient en regroupement du 23 au  28 septembre dernier. Occasion pour la patronne des rapaces togolais d’étudier les performances, physique, tactique et technique des filles coptées. Premier constat fait, le niveau très bas des filles.

A l’issue de la saison 2020-2021 du championnat national de football féminin de première division, 40 joueuses ont été sélectionnées dans les meilleurs clubs notamment l’AC Amis du Monde, Djabir, Bellaa, Athleta pour un premier regroupement (du 23 au 28 septembre dernier). Ce qui a permis au staff technique dirigé par Kai Tomety de voir les insuffisances dont font preuve les filles convoquées.

« Nous avons fait un travail qui a été coupé pendant deux ans et aujourd’hui ce que les filles sont en train de faire n’est pas aussi rassurant que ce que nous avons vu, il y a deux ans. Ça fait peur parce que les automatismes n’y sont plus. Je ne sais pas si c’est la peur d’être sélectionnée qui fait qu’elles ont le trac ou c’est la fatigue du championnat ou encore le contre coup des deux ans d’inactivités », a déclaré Kai Tomety.

Cap maintenant sur le prochain regroupement, début octobre, sans aucun doute avec un effectif réduit, en attendant l’arrivée des joueuses expatriées.

 

Ari GBANDI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page