ACTUALITES

Congo-Togo (J4) : Les Diables Rouges sans plusieurs cadres

C’est avec des blessures et suspensions que Paul Put va retrousser ses manches pour sa composition finale face aux Eperviers du Togo, en match comptant pour la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Les Diables Rouges sont privés des cadres comme le capitaine, Fernand MAYEMBO, ce mardi 12 octobre 2021, au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT.

Pour la manche retour contre les Eperviers du Togo, dans le cadre de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde (1-1, à l’aller), le Congo-Brazzaville est privé des éléments clés soit blessés ou suspendus. Le sélectionneur des Diables Rouges, Paul Put va donc composer ses onze entrants sans son capitaine, Fernand MAYEMBO, Gaius MAKOUTA et Ravy TSOUKA suspendus sans oublier Morgan POATY et Nolan MBEMBA blessés. Ce n’est pas tout. Le technicien français est aussi confronté à l’incertitude de Merveil Ndockyt. Pour pallier à ces absences de tailles, Paul a dû puiser dans sa réserve. L’assurance est cette détermination du pays hôte des Eperviers du Togo d’engranger sa première victoire dans ces éliminatoires.

« Ils sont prêts pour le combat. Ils avaient fait un bon match à Lomé, je les avais félicités parce que ce n’était pas facile. Demain, nous allons nous battre comme des hommes pour remporter les trois points », a déclaré Paul Put dont les propos ont été repris sur la page Facebook de la FECOFOOT.

C’est d’ailleurs la grande mission, à eux, assignée par le Ministre des Sports et de l’Éducation physique du Congo.

« Demain vous devez vous battre comme des Lions puis marquer des buts. Vous êtes ici chez vous. C’est votre terrain, il n’y a pas de raisons que les Togolais nous battent. Battez-vous,  je sais que vous en êtes capables. Ce que  vous avez fait au Togo, vous êtes capables de faire plus », a ordonné Hugues NGOUELONDELE.

Congo-Brazzaville – Togo, c’est ce mardi 12 octobre 2021 au stade Alphonse-MASSAMBA-DEBAT à 16h GMT.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page