Éperviers Seniors

Elim CDM/Togo-Congo Brazzaville : La colère rouge des visiteurs  

Le carton rouge de Fernand Destin Mayembo reçu après le coup de sifflet final du match des Diables Rouges du Congo Brazzaville (1-1) en déplacement au stade de Kégué de Lomé est révélateur des échauffourées ayant émaillé cette manche allée. Face aux Eperviers du Togo, les hommes de Paul Put ont pesté et ont bousculé les officiels du match de la troisième journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022 voire même plus des membres du staff technique de leurs hôtes.

L’absence du sélectionneur Paul Put en conférence de presse d’après match illustre parfaitement l’amertume des joueurs du Congo-Brazzaville à l’issue de leur match en déplacement ce samedi au stade de Kégué de Lomé, dans le cadre de la double confrontation avec les Eperviers du Togo. Alors que le score était de parité (1-1), l’arbitre guinéen de la partie, Ahmed Sékou Touré a accordé un pénalty aux visiteurs. Mais sur insistance du milieu de terrain togolais, Tchakéi Marouf qui estime que le ballon a touché sa poitrine avec la trace, ce pénalty a été annulé, après consultation du second assistant. Ce dernier signalait le corner, dans un premier temps. Ce qui a provoqué une colère rouge des Congolais qui ont failli violenter les officiels du match. Résultat des comptes, un carton rouge à la fin du match attribué à Fernand Destin Mayembo, capitaine des Diables rouges et des échauffourées entre Congolais et membres du staff technique des deux camps.

Le Burkinabé Zangrey Anogo Joseph, commissaire au match appréciera.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page