ACTUALITES

CAF/Coupes interclubs : Deux coachs togolais en hors-jeu

Cela revient comme un boumerang dans les compétitions internationales, le niveau des entraîneurs. La Confédération Africaine de Football (CAF) a introduit une nouvelle mesure de qualification des entraîneurs éliminant d’office Jean-Paul Abalo Dosseh récemment nommé Manager Général de l’ASKO, double championne du Togo et Jonas Kokou Komla vice-champion avec l’ASCK.

Les deux clubs de la ville de Kara ne verront pas leurs coaches respectifs assister à leurs matchs du premier tour des matchs interclubs de la CAF. En pleine concentration et parée à mettre le cap sur le Libéria dimanche prochain pour y affronter LRPC Oilers en ligue africaine des champions, l’ASKO de Kara ne verra pas son coach principal rester sur le banc technique tout comme l’ASCK, vice-championne avec Jonas Kokou Komla qui accueille l’ASAC Concorde de la Mauritanie en coupe de la confédération. L’instance africaine de football est passée à la vitesse supérieure avec ses exigences pour les entraîneurs assistants interdisant aux deux coaches togolais de s’asseoir sur le banc technique pendant les matchs interclubs de la CAF.

« Considérant que les exigences pour les entraîneurs assistants ont été récemment introduites cette saison dans les compétitions interclubs de la CAF, il a été décidé d’accepter les entraîneurs assistants avec les licences CAF « C » et les entraîneurs assistants avec les licences « A » des confédérations sœurs », indique la note de la CAF adressée le 6 septembre dernier au secrétaire général de la Fédération Togolaise de Football (FTF).

A demi-mot, Jean-Paul Abalo Dosseh et Jonas Kokou Komla sont en position irrégulière pour ce jeu de la faîtière du football africain. L’ASKO et l’ASCK se voient obliger de mettre respectivement King Ametokodo et Ouro-Koura Tchagara sur leurs bancs de touche.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page