Éperviers Seniors

Eperviers du Togo : L’appel du pied pressant de Paulo Jorge Duarte  

Laisser l’adversaire perdre le ballon avant de le récupérer. L’équipe nationale masculine de football a longtemps baigné dans ce système ces dernières années. De la nécessité d’être beaucoup plus dans l’action que la réaction. C’est en ce sens que l’analyse à cœur ouvert de Paulo Jorge Rebelo Duarte tient sa place dans la sphère footballistique togolaise à quelques jours du début des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

Officiellement présenté à la presse sportive et au public togolais samedi dernier, Paulo Jorge Rebelo Duarte va enfin découvrir une nouvelle aventure, sa 4ème fonction en tant que sélectionneur national, après un double passage sur le banc burkinabé (2008-2012, 2015-2019) et gabonais (2012-2013). Appelé à se prononcer sur son plan de jeu avec les Eperviers du Togo, le Portugais de 52 ans a touché du doigt la réelle et grosse défaillance de l’équipe.

« Cette équipe a besoin d’agressivité. C’est une équipe trop passive. Le Togo a une bonne qualité de joueurs, parfois de bons profils de jeu mais des joueurs pas trop compétitifs. Elle a trop d’éducation et est trop correct. Le football, c’est une bataille. Personne ne va mourir mais c’est une bataille et on doit augmenter l’intensité de notre jeu, on doit augmenter l’agressivité sur la balle, l’agressivité mental », a déclaré le nouveau patron du nid des Eperviers.

Au moment où le public sportif place beaucoup d’espoir en lui, le Portugais a conscience que son équipe doit véritablement monter en puissance mais il est clair qu’il y a des marges de progression à faire d’où son appel du pied.

«  J’ai une grande envie de changer beaucoup de choses. Pour le moment ce ne sera pas facile. C’est un projet très court et on doit avoir de la patience pour renouveler et chercher de nouveaux joueurs. C’est toute une génération qui est finie et c’est une autre qui va naître mais en même temps, on doit être positif. Je vous donne ma parole et au nom de mon staff de donner mon maximum parce que je suis un entraîneur trop exigeant avec mes joueurs et mon staff », a promis Paulo.

Avec le Togo, dès cet instant jusqu’au début de la phase finale de la CAN 2023, la grande ambition est de qualifier le Togo pour la phase finale de la coupe du monde Qatar 2022 dont les deux premières journées débutent respectivement contre le Sénégal et la Namibie le 1er et 5 septembre prochain.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page