Dames D1 - D2

Togo – Football (F) : Les analyses du classique au profit de l’AC Amis du Monde  

 

Démarrage effectif de la nouvelle saison 2020-2021 du championnat national de football de première division version Dames ce mardi 10 août 2021. Pour ce nouvel exercice féminin, après plus de 2 ans, l’Académie Amis du Monde a renversé l’autre grand rival Athleta FC dans le gros duel au sommet de cette première journée (2-1) au stade municipal de Lomé.

C’est un bien fou que les filles togolaises aimant le football ont ressenti ce mardi 10 août, lors du démarrage de la nouvelle saison (2020-2021) du championnat national de football de première division version Dames. Pour cette première journée et en match inaugural, l’Académie Amis du Monde a fait respecter son rang de championne en titre en renversant le grand rival, Athelèta FC, dans le classique, au stade municipal de Lomé 2 buts à 1. Ce sont pourtant, les bleues d’Amenti Valentin qui ont ouvert le score grâce à Manu Bendukilou (34e), avant de se faire rattraper 5 minutes plus tard, suite à une frappe lobée de Rachida Aboudou (39e). Requinquées, les médaillées de bronze à l’UFOA B Dames pour la ligue africaine des championnes vont corser l’addition peu avant la pause (45e). Azinogo Akouvi profite d’un manque de communication entre la gardienne d’Athleta FC et sa défense pour porter le score final à 2 buts à 1, puisque ses coéquipières vont bien gérer la seconde période. A l’heure du bilan, c’est entre satisfaction et désolation que sont partagés les sentiments des deux coaches.

Rébecca Amenyo (coach de l’AC Amis du Monde)

« C’est une belle victoire parce que du retour de voyage, on a eu beaucoup de blessées, plus de 5 joueuses mais il y a la victoire à la fin. Mes joueuses étaient trop attentistes et c’est ce qui a entraîné le premier but et cela les a réveillés. Elles ont pris le train en marche. J’ai joué le 4-4-2 comme d’habitude parce que je voudrais marquer beaucoup de buts pour montrer au public que revenir des éliminatoires de la champion’s league ce n’est pas facile. Pour ce championnat, nous voulons être encore championnes », a d’abord déclaré Rébecca Amenyo, coach de l’AC Amis du Monde avant de se prononcer sur le début effectif du championnat féminin.

 

« C’est tout un plaisir pour nous vu la compétition qu’on a faite en Côte-d’Ivoire. Cela a vraiment manqué aux filles, donc nous saluons l’effort de la fédération qui a tout mis en œuvre pour que nous ayons de la matière ».

Kpakpo-Koumi Théophile (coach d’Athleta FC)

 

En face, cette défaite n’est pas aussi surprenante, puisqu’il y a une raison évoquée par le banc d’Athlèta FC.

« C’est normal qu’elles nous battent vu l’état du jeu. On a perdu la guerre mais pas perdu la bataille. Le mental a manqué parce qu’on nous a annoncé que notre meilleure joueuse en défense est testée positive. On a essayé de remobilisé les filles mais cela n’a pas marché. Suite à deux erreurs, on a encaissé deux buts gratuits. On reverra cela après, pour qu’on puisse batailler dur pour le match prochain », a reconnu Kpakpo-Koumi Théophile.

Yvette Klussey (Cheffe du département du football féminin à la FTF)

Un grand soulagement pour la FTF

La Fédération Togolaise de Football (FTF) va maintenant éviter un tant soit peu les nombreuses critiques de la presse sportive togolaise, à son égard sur l’absence du championnat féminin, depuis la mise en place du Nouvel Elan du Colonel Guy Kossi Gbezondey Akpovi.

« C’est une véritable satisfaction pour la fédération que cette compétition ait pu démarrer aujourd’hui. Cela n’a pas été facile parce que le football féminin était pratiquement en létargie. Il a fallu forcer un peu sur les choses pour pouvoir démarrer. On a fait ce qu’on pouvait financièrement, matériellement et moralement pour soutenir ces clubs-là qui font beaucoup d’efforts pour pouvoir maintenir les filles depuis la covid-19. Merci à l’Etat », a expliqué la Cheffe du département du football féminin à la FTF.

 

Ce championnat est donc lancé pour le pur bonheur des joueuses togolaises trop longtemps restées dans l’ombre au Togo.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page