FOOTBALL

Foot – Togo : Patrice Agboli fendu d’un message fort à feu Ayivi Ekouevi

En organisant un stage de formation des entraîneurs des Districts préfectoraux de football Lomé Golfe et Agoè-Nyivé, le président, Patrice Agboli et son équipe ont dénommé la promotion 2021 à feu Ayivi Ekouevi. Un coach et sélectionneur que la mort a trop vite arraché à l’affection du public sportif togolais tant le palmarès de celui qui a envoyé pour la première fois un club togolais en phase de groupe de la Ligue africaine des champions de la CAF envoie des signaux forts à la jeune garde.

Le District Préfectoral de Football Lomé Golfe soutenu par celui d’Agoè-Nyivé a ouvert un stage de formation de 6 semaines ce lundi 2 août 2021 à Lomé pour une trentaine d’entraîneurs locaux avec l’appui technique et financier de l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne au Togo et la Fédération Togolaise de Football (FTF) avec le concours du ministère des sports et des loisirs. L’ambition est de permettre aux participants d’être imprégnés des tâches, des qualités de l’organisation et de la programmation des séances d’entraînements. Cette première promotion est baptisée Ayivi Ekouevi « en vue de rendre un hommage mérité à ce grand entraîneur que le Togo ait perdu », a d’abord expliqué Patrice Agboli, président du District Préfectoral de Football Lomé Golfe (DPFLG) qui s’est acquitté du devoir de retracer le parcours de l’ancien sélectionneur des Eperviers juniors du Togo. Décédé le 4 novembre 2019 au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, la dépouille mortelle du coach de référence repose depuis le 23 novembre de la même année, au cimetière de Bè-Kpota à Lomé.

« Coach Ayivi, là où tu es, nos pensées sont tournées vers toi. Le District Préfectoral de Football Lomé Golfe et son confrère d’Agoè-Nyivé ne pourront jamais oublié, à travers le travail de fourmis que tu avais abattu, à la tête de tous les clubs que tu avais eu à diriger au Togo, avant que l’Eternel ne t’appelle dans l’eau delà », s’est ensuite fendu Patrice, avant de lui adresser ce beau message.

« Coach, tu as été un modèle du football togolais. Par ton passage à la tête du Lycée de Bafilo dans les années 95-99, comme professeur de sport et entraîneur du Lycée de Bafilo dans le championnat scolaire, tu avais su bâtir une équipe compétitive : Sara Sport de Bafilo que tu avais conduit de la troisième division en première dans moins de deux ans. Plusieurs trophées étaient à ton actif au niveau de Royal Club pour les U20 de Kara », a rappelé le secrétaire général d’ASKO de Kara, club champion du Togo (saison 2020-2021).

« Suite à ton affectation (Ayivi Ekouevi) à la Direction des Sports, Scolaire et Universitaire à Lomé », a poursuivi le président du DPFLG, « ton dévouement au travail bien fait t’avait conduit à l’US Masséda (ancien club de D1 togolaise) que tu avais hissé au firmament de D1 et sur le continent africain. Ton passage à l’AS Douanes de Lomé (aujourd’hui AS OTR), a été d’un grand succès que dirai-je de l’AS Togo Port ? ».

Justement à ce stade de la carrière du stratège, le Togo a connu pour la première fois de son histoire, une participation à une phase finale de Ligue des champions de la CAF. La technicité d’Ayivi Ekouevi lui avait, dès fois, permis de jouer le rôle de sapeur-pompier à certains clubs de D1 qui étaient en mauvaise posture dans le classement du championnat d’élite. Malheureusement, la mort l’avait arraché à l’affection du public sportif au pire moment.

« Coach, Un repos éternel à toi ! J’espère qu’à la sortie de cette formation, d’autres Ayivi Ekouevi sortiront pour le bonheur du football togolais », a enfin souhaité Patrice Agboli.

D’autres formations sont prévues en 2022 à l’endroit des préparateurs physiques, des entraîneurs des gardiens de but, des kinésithérapeutes, des arbitres et des managers des clubs.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page