FOOTBALL

COUPE CAF/FINALE : Le RAJA AC pour la deuxième fois remporte la Coupe de la Confédération

Pour la première fois de son histoire délocalisée dans un pays neutre et jouer en un match seul direct, la finale de la coupe de la confédération africaine de football (CAF) a tenu toutes ses promesses  le samedi 10 juillet 2021 au Stade de l’Amitié Général Mathieu KEREKOU devant un public estimé à 12.000 spectateurs à Cotonou au Bénin.

Considéré déjà comme favoris pour cette finale de la 18ème édition de la Coupe CAF face au club Algérien JS Kabylie, le Raja Athletic Club du Maroc a  fait justement montre de son expérience pour s’adjuger le titre même en infériorité numérique. Seulement 5 minutes après le coup d’envoi de l’arbitre sud-africain Victor Miguel De Freitas GOMES ont suffi aux  Aigles verts de Casablanca d’ouvrir le score par du virevoltant Soufiane Rahimi qui élimine le gardien Kabyle ANAS ziniti avant de mettre le ballon au fond des filets. 4 minutes plus tard, soit à la 9ème  minute,  les rajouites auraient pu corsés la mise mais la tête du joueur au dossard 27 Oussama Soukhane passera légèrement à côté des buts de la Jeunesse  Sportive de Kabylie (JSK). Mais ce ne sera que partie remise puis qu’à la 14ème minute, le Raja va inscrire le second but ; la passivité de la défense des canaris permet au Congolais Ben Malongo de contrôler une balle dans la surface et d’une frappe en pivot met en déroute pour la seconde fois le goal algérien.  Apres 15 minutes de jeu, le Raja AC plie le match, impose un faux rythme à la partie, et conserve le score de 2 buts à 0.

Au retour des vestiaires, la pause a permis au coach de la JS Kabylie de revoir un peu sa copie ;  Denis Lavagne repositionne ses pions et prend le contrôle du match. Cette domination de l’entame de la seconde partie sera bonifié par la réduction du score à la 46ème minute œuvre de Mohamed Zakaria Boulahia. Cueillis  à froid en ce début de seconde mi-temps, les Marocains seront réduits à 10 à la 63ème ; suite à un geste d’antijeu sur son vis-à-vis, Omar Arjoune est expulsé. A 10 contre 11, les choses devinent plus compliquées pour les marocains qui sont obligés de protéger leurs acquis. Malgré la pression de la JSK, le Raja tient le bon bout et peut sauver sa saison avec ce sacre après avoir été sortis en coupe nationale et distancé en championnat du Maroc.  

Le Raja AC remporte ainsi son 8ème titre continental, le Bénin également réussit un pari pour ce qui concerne l’organisation de cet évènement en ce qui concerne la JSK, elle va de devoir  encore se patientée pour réussir à battre un club Marocain lors d’une finale de coupe continentale.

 

Rédaction/lesportif228.com

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page