ACTUALITES

USGN/Niger : Le parcours du champion retracé avec le Togolais Doè Domenyo  

L’Union Sportive de la Gendarmerie Nationale (51 points) est sacrée championne du Niger (saison 2020-2021), à deux journées de la fin de l’exercice 2020-2021. A l’heure du bilan, le milieu de terrain togolais Doè Domenyo a le sentiment du devoir accompli. L’ancien pensionnaire de l’Académie Clermont Foot du Togo dresse le tapis rouge au cours d’un long entretien qu’il a accordé à www.Lesportif228.com.

Doè Domenyo, félicitations pour votre saison et le titre à la fin. Cela a été, apparemment, facile

 

Merci beaucoup et permettez-moi s’il vous plaît de profiter de cette occasion pour  remercier tous ceux qui ont été à mes côtés, mes parents, mes amis, le coach de L’USGN en la personne de ZAKARI IBRAHIM, les autres membres du staff et surtout mon club formateur l’Académie Clermont Foot du Togo avec à sa tête ATSOU Julien, le manager sans oublier le président AZIAMALE Philippe et le vice-président, l’honorable ATSOU Fiacre pour ne citer qu’eux. C’est vraiment le moment d’être reconnaissant car sans tout ce beau monde ça n’aurait sans doute pas été possible.

Oui, avec 11 points d’avance sur le deuxième du championnat à 2 journées de la fin aux yeux de tout le monde ça ne peut paraître que facile mais ça n’a pas du tout été le cas. Je peux vous assurer que la conquête de ce titre n’a pas été facile tant physiquement que psychologiquement. Il y a des moments où il a fallu se relever des contre-performances, se remobiliser toute suite car il y avait la pression des clubs poursuivants. Il fallait faire avec la fatigue, les blessures les suspensions. Nous avons vraiment puisés dans nos réserves pour y arriver.

S’il faut repeindre le tableau de votre saison collectivement et individuellement, que pourriez-vous dire?

Collectivement nous avons été exceptionnelles car tout le monde a contribué à ce succès. Le coach a fait jouer presque tout l’effectif et chacun a su donner le meilleur de lui-même chaque fois. Maintenant individuellement, avec 7 buts et 9 passes décisives toutes compétitions confondues, le tout en 24 matchs dont 24 titularisations, je suis un peu satisfait vu que c’est ma meilleure saison en terme de statistiques, depuis mes débuts avec GBOHLOE-SU. Mais je suis un peu déçu car je pouvais faire mieux.

Avec l’USGN, l’intégration a été moins coriace? Des difficultés en cours de saison?

À mon arrivée la saison dernière, j’ai eu beaucoup de mal à m’intégrer. Je ne suis devenu titulaire indiscutable que vers la fin du championnat où nous étions en tête à 6 journées de la fin avant l’annulation dû au Covid 19. Après ça, je me suis remis en cause, j’ai travaillé dur pour gagner ma place dès le début de cette nouvelle saison et j’ai fini par faire l’unanimité, auprès du staff et des supporters.

Oui bien sûr des difficultés il y en a toujours eu au cours d’une saison mais bien heureusement que je n’en ai pas eu physiquement. Je n’ai pas eu de blessure je remercie Dieu pour ça. La seule difficulté, c’est le fait de ne pas bien performer dans certains matchs et il fallait tout suite répondre au prochain et j’ai bien su le faire, tant mieux.

Tout joueur en forme aspire à défendre les couleurs de sa nation. Aujourd’hui, Doè Domenyo ne fait pas partie de la liste des Éperviers du Togo. Ce n’est que partie remise?

Oui bien sûr ! Ce n’est que partie remise. Pour tout footballeur c’est d’abord un honneur de défendre les couleurs de sa nation. Après c’est d’être toujours prêt et en profiter au max, lorsque  l’occasion va se présenter.

Comment voyez-vous ce Doè Domenyo à celui de Gbohloe-Su?

Je peux vous assurer qu’il y a eu une nette progression par rapport au Doè Domenyo de Gbholoe-Su. Rien à dire.

Prochaine mission?

Je suis à la fin de contrat avec USGN mais je pense terminer la saison en beauté en remportant la coupe nationale qui est à l’étape des quarts de finale et on verra quelle décision prendre la saison prochaine en collaboration avec mon Manager.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page