ACTUALITES

Eperviers du Togo : Un projet d’avenir et à long terme présenté à Paulo Duarte

Plébiscité pour être le patron dans le nid des Eperviers du Togo, Paulo Jorge Rebelo Duarte a levé le voile sur son modèle de travail et son choix pour une sélection qui est en perte de vitesse ou sinon disparait dans la sphère du football africain et mondial. Avec l’actuel coach du club angolais du Clube Desportivo 1º de Agosto, chaque joueur doit mériter sa place, ancien comme nouveau.

Paulo Jorge Rebelo Duarte n’y est pas allé par quatre chemins pour étaler son plan de travail dans la nouvelle aventure qui l’attend avec les Eperviers du Togo. Le coach du Clube Desportivo 1º de Agosto (club angolais) a en ligne de mire le renouvellement de l’équipe nationale masculine de football du Togo. Et pour y arriver il faut une synergie d’actions autour de son plan de travail, ce qui pousse l’entraîneur de 52 ans a donné les raisons de son choix pour le Togo.

« J’ai choisi le Togo parce qu’il m’a présenté un projet plus stable, un projet d’avenir et à long terme. Surtout quand il faut revoir la structure d’une équipe. Quand quelqu’un te fait confiance, ça te donne la force de t’engager. Le Togo mérite d’être au plus haut niveau (du football africain). C’est la victoire aussi qui fait rêver un pays dans le football », a d’abord déclaré l’actuel coach du club angolais dans un entretien qu’il a accordé à Sportnewsafrica.

C’est une grande motivation pour le Portugais de diriger une sélection nationale comme le Togo qu’il compte bien remodeler à sa façon et la transformer en une machine de guerre pour les futures échéances internationales.

« Notre objectif, c’est de renouveler l’équipe. On le fait pour préparer l’avenir. On va voir ce qu’on a et ce qui nous manque. Aussi appliquer mon style de jeu, mes modèles d’entraînement et imposer le maximum d’exigence et d’engagement à mes joueurs parce que je suis un entraîneur très exigeant. Avec moi, on ne joue pas parce que c’est le nom. Il faut mériter sa place. Donc, il n’y a pas avec moi, une différence entre les joueurs locaux ou expatriés », a précisé le natif de Massarelos (Portugal) passé par le Burkina-Faso entre 2015 et 2019.

Faut-il encore le rappeler, le Togo est dans le groupe H en compagnie du Congo, de la Namibie et du Sénégal, dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page