ACTUALITES

Eperviers du Togo : Claude Le Roy, troisième victime des éliminatoires CAN 2021

Les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations ont fait une troisième victime lundi dernier. Après Molefi Ntseki en Afrique du Sud et Luís Gonçalves au Mozambique, Claude Marie François Le Roy a jeté l’éponge n’étant pas parvenu à qualifier les Eperviers du Togo pour la phase finale de la prochaine compétition africaine puisque devancés par l’Egypte, les Comores et le Kenya.

Claude Le Roy a annoncé sa démission du poste de sélectionneur du Togo lundi soir. Le technicien français l’a notifié aux autorités togolaises, depuis le 7 avril 2021, après avoir enregistré un bilan incroyablement frustrant et désastreux à la tête de la sélection nationale.

« En ce qui concerne l’équipe nationale c’est fini pour moi », a annoncé le technicien français dans l’émission Talents d’Afrique, sur Canal+.

Un communiqué de la Fédération Togolaise de Football (FTF) a confirmé cette décision dans la foulée, à l’issue d’une réunion avec le ministre des Sports. En poste depuis avril 2016, l’homme aux neuf phases finales de CAN aura déçu les supporters du pays d’Emmanuel Adebayor. Seul satisfécit, la qualification des Eperviers pour la CAN 2017 (élimination en phase de groupes) puis plus rien. Le natif de Bois-Normand-près-Lyre dans le département de l’Eure n’aura jamais rempli sa mission pour les deux éditions suivantes, en 2019 puis en 2021. En avril 2019, les supporters avaient organisé un sit-in devant le Stade Municipal de Lomé pour réclamer son départ mais hélas.

A 73 ans, le premier des « Sorciers Blancs » laisse planer le doute sur la fin de sa carrière, lui qui a envie de tenter un ultime challenge, avant son probable départ en retraite. Il est maintenant clair que le Togo va se mettre au travail dans la quête d’un nouveau sélectionneur pour les éliminatoires du Mondial 2022 en juin dans un groupe composé du Sénégal, du Congo et de la Namibie.

Koffivi Kami AGBETOU

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page