ACTUALITES

Elim CAN 2021 (J6) : Une ultime sortie locale très sollicitée avec les Eperviers du Togo

Si le sélectionneur national des Eperviers du Togo a fait confiance à des joueurs locaux hormis Djene Ortega Dakonam pour démarrer le match face aux Iles Comores jeudi dernier (0-0), le dernier match des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 contre le Kenya (également éliminé) devient une nécessité pour le Togo ne serait-ce que pour sauver l’honneur et se plancher sur les prochaines échéances.

La perpétuelle recherche d’une équipe jeune et compétitive est l’apanage dans le nid des Eperviers du Togo. D’ores et déjà éliminé et ne pouvant participer à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) au Cameroun, les Eperviers du Togo essentiellement constitués des joueurs locaux achève le travail médiocre affiché lors des éliminatoires avec les deux derniers matchs comptant pour les 5ème et 6ème, journées. Le premier match s’étant soldé par un score nul (0-0) à Moroni contre les Cœlacanthes des Iles Comores (qualifiés pour la CAN), la nouvelle bande du technicien français Claude Marie-François Le Roy doit juste finir en beauté avec la réception des Harambee Stars du Kenya au Stade de Kégué. Le match est prévu se dérouler à 16h mais à huis-clos ce lundi 29 mars. Coronavirus oblige. C’est donc une nouvelle opportunité pour Djene Dakonam et ses coéquipiers  de pouvoir s’imposer à domicile pour améliorer un tant soit peu leur compteur points. Derniers du groupe G avec 2 petites unités, la tâche s’annonce moins difficile puisque le challenger en face est également hors course. Un duel des maux classés qui nécessite une présence effective des talents à qui le sélectionneur national ne veut pas faire perdre du temps.

« J’ai beaucoup aimé leur investissement sur le terrain, le banc et le staff. Il se crée quelque chose, c’est vrai que cela va prendre du temps, les résultats viendront avec ou sans moi. On est en train de planter des graines dans ce football togolais. Cela va payer un jour ou l’autre mais il faut être patient », déclarait Claude Le Roy après le match face aux Cœlacanthes.

Un renouvellement de toute une génération sur qui veut se baser l’entraîneur français en vue des prochaines échéances, celles des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022.

 

Koffivi Kami AGBETOU

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page