ACTUALITES

CHAN CAMEROUN 2020 : Comme une bouffée d’air pour les Eperviers locaux face à l’Ouganda

Quelques réajustements dans le onze de départ puis les Eperviers locaux se donnent une bouffée d’air dans le groupe C du Championnat d’Afrique des Nations à Douala au Cameroun. Sans Jean-Paul Abalo Dosseh touché par le coronavirus, les Togolais ont surpris les Ougandais 2 buts à 1.

C’était un plan bien mené avec des hommes qui maîtrisent toutes les partitions de ce deuxième match. Battus par le tenant du titre, le Maroc (1-0), lors de leur première sortie, les Eperviers locaux ont montré un beau visage face à leurs homologues de l’Ouganda, ce vendredi 22 janvier 2021 au Stade de la Réunification de Douala. Jean-Paul Abalo Dosseh testé positif au coronavirus, c’est Franck Doté, son adjoint, qui se devait de prendre les rênes de la sélection nationale locale togolaise. Il a fallu quelques réajustements, comme la sortie du capitaine Gnama Akaté du onze de départ, pour que les représentants togolais se surpassent pour l’emporter au finish 2 buts à 1. Le Togo aurait pu ouvrir le score dès l’entame de la partie si la tête d’Ouro-Agoro Ismaël (élu homme du match) n’avait pas été sauvée sur la ligne par la défense ougandaise (6e). Sur un corner joué à la rémoise, Tchatakora Sémiou force le défenseur ougandais à marquer contre son camp puisque sa reprise de la tête sera détournée par Paul Patrick Mbowa (48e). Piqués, les Ougandais vont rapidement remettre les pendules à l’heure sur une frappe surpuissante de Saidi Kyeyune rentré en cours de jeu (51 e). Mais les hommes de Doté Franck ont de la ressource nécessaire pour surprendre de nouveau grâce à Nane Richard qui vient effacer sa soirée terne par un boulet de canon du gauche avec l’aide de la barre transversale, pour donner l’avantage définitif à son équipe (57e).

Dernier du groupe C au coup d’envoi de leur second match, les Eperviers locaux se classent deuxième à un point du Maroc (4 points) contraint au nul (0-0) par le Rwanda prochain adversaire du Togo mardi prochain.

 

Koffivi Kami AGBETOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page