Infos d'ailleurs

FOOT-COTE D’IVOIRE/ La FIF demande à la FIFA à lever la suspension du processus électoral

Dans un courrier adressé à la FIFA ce lundi 14 septembre 2020, la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) suggère à l’instance faîtière du football mondial la levée de la suspension du processus électoral conduisant à l’élection du prochain président de la FIF. La Fédération Ivoirienne de Football énumère les différentes raisons de sa demande dans cette note adressée à la FIFA et  en particulier à la Secrétaire Générale, Fatma Samoura.

Le processus électoral entamé depuis juin dernier a été suspendu par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) par courrier en date du 27 août 2020. La FIFA estimait que le processus était vicié et que la commission électorale était empêchée de mener à terme l’analyse des dossiers de candidatures. Après que la FIF ait renvoyé par courrier à la FIFA, un ensemble de 11 points justifiant les réalités dudit processus électoral, la FIFA avait annoncé à ces derniers la formation d’une commission FIFA-CAF, afin d’auditionner des personnes.

Étant donné que le statuquo demeure du côté de la FIFA concernant le début des auditions et l’arrêt du processus, la FIF a tenu à énumérer les impératifs qui avaient obligé le comité exécutif à lancer le processus électoral en juin 2020. Cela inclut :

1- Le championnat national de la saison 2020-2021 qui était censé débuter en Septembre semble bloquer, le championnat 2019-2020 étant tronqué par la Covid-19

2- La préparation des échéances des matches de qualification de la CAN 2021 et la Coupe du Monde 2022.

3- Des contraintes liées au calendrier électoral politique de la côte d’ivoire. L’élection est prévue pour le 31 Octobre 2020.

La FIF a rappelé à l’instance mondiale qu’il ressort du code électoral que le processus électoral à la FIF dure au moins 45 jours. Elle avait déjà informé, par courrier il y a 11 jours, que l’un des candidats a formulé un recours contre la décision rendue par la commission électorale. Par l’effet dévolutif, la FIF est dans l’attente de l’examen du recours formé par le candidat.

 

Vincent Noussoule

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page