Autres sportsEscrimeUncategorized

TOGO-ESCRIME/COVID-19: La Fédération Togolaise d’Escrime en attente d’une bonne nouvelle

La crise sanitaire qui ébranle toute l’humanité et tous les secteurs n’a pas épargné la fédération togolaise d’escrime qui subit également les coups. Mais les acteurs au niveau de cette fédération s’arriment aux mesures préconisées par les autorités togolaises et l’OMS. Dans ce sens, depuis le mois de mars, le ministère en charge des sports a invité toutes les fédérations pour leur faire cas de l’évolution de la pandémie et des mesures prises par le gouvernement pour ralentir la propagation de cette pandémie.

« Nous avons ordonné à nos ligues et puis aux clubs de fermer leurs salles puis attendre les nouvelles instructions de l’État. La fédération internationale d’escrime a annulé toutes les compétitions et nous attendons les nouvelles décisions jusqu’à la fin du mois de juin 2020 », a déclaré Victor Lamega à notre rédaction.

Selon le président, La fédération togolaise d’Escrime était sur une vitesse de croisière, avant que de la pandémie ne vienne lui couper l’herbe sous le pied.

«  Nous avons déjà, en janvier, organisé un stage de perfectionnement de nos entraîneurs locaux suivi du championnat national U15, U20 qui a eu lieu en début du mois de février à Lomé et après les championnats d’Afrique cadet et junior à Cape Coast (Ghana) en février 2020 sanctionné par 4 médailles de bronze. Au retour de cet événement, nous nous préparions pour les championnats d’Afrique sénior d’escrime et qualificatif pour les JO de Tokyo 2020 dans le courant du mois d’avril et aussi les championnats du monde cadet, junior qui devraient avoir lieu à Salt Lake City aux USA à mi-avril quand nous avons eu les instructions du ministère en charge des sports de suspendre nos activités dans le cadre de la lutte anti pandémique du Covid-19 » a regretté le président de la fédération d’escrime.

Des efforts sont régulièrement faits par les Médecins pour endiguer le virus mais il est toujours important de rappeler les gestes barrières à ne pas négliger.

« Je dirai qu’il faudrait que les athlètes et tout le public sportif respectent les conditions sanitaires notamment la distanciation sociale, les mesures barrières pour permettre d’endiguer rapidement cette maladie et permettre la reprise normale de nos vies sur le plan économique, social et sportif. Et nous lançons aussi un appel aux autorités, de penser aussi au sport parce que dans le plan de l’État pour venir en aide à la population par rapport à la pandémie de covid-19, nous avons remarqué que le sport a été écarté »,  conclut Victor Lamega.

Jean-Paul LANLENOU

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page