FOOTBALL

INTERVIEW EXCLUSIVE: AMÉTOKODO Messan King se confie

En cette période de la pandémie du COVID-19 où toute activité liée au sport est bloquée, le coach Ametoko Messan King a accepté se confier www.lesportif228.com. Dans un entretien exclusif, l’entraîneur du club leader du championnat national de football de première division du Togo ASKO FC de Kara (20 journées) a été à cœur avant l’arrêt des choses nous édifie sur toute sa carrière.

Lesportif228: Qui est Ametoko Messan King ?

Ametokodo Messan : Bonsoir cher frère et ami ; Je suis AMETOKODO Messan King, né le 3 décembre 1974 à Lama-Kara dans la préfecture de la Kozah.

Lesportif228: Vous avez inscrit votre nom dans les annales du football togolais en tant que joueur. Parlez-nous un peu de votre carrière de footballeur et dites-nous si vous pensez qu’elle a été pleine ou vous pensez que vous auriez pu mieux faire ?

Ametokodo Messan : Merci j’ai commencé tout petit comme tout joueur à Kara avec ASKO chez les cadets; après je suis arrivé à Lomé dans le club de l’ASFOSA. J’ai aussi évolué dans les clubs comme la Modèle, DYTO, l’AS Togo port, tous de Lomé. À l’extérieur, j’ai évolué à Manga Sport du Gabon, Al Nasr de Lybie et au FC Thoune en Suisse. Je pouvais mieux faire, malheureusement pour moi je traînais une blessure et c’est ça qui m’a fait quitter tôt les pelouses.

Lesportif228: En terme de parcours, que retenir de vous en tant que joueur ?

AMETOKODO Messan : J’ai eu à participer à plusieurs tournois africains en tant qu’international et deux phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). J’ai eu à faire beaucoup la sélection nationale A comme espoir. J’ai joué presque partout hein en Afrique comme en Europe.

Lesportif228: Au cours de cet élogieux parcours, quel était votre meilleur moment ?

Ametokodo Messan: J’ai eu des meilleurs moments à la CAN 98 et au FC Thoune en Suisse.

Lesportif228 : De votre statut de joueur, vous êtes devenu entraîneur. Qu’est-ce qui vous a poussé à opter pour cette reconversion ?

Ametokodo Messan: Ma reconversion est due à ma blessure mais quand même j’avais déjà l’ambition de devenir un entraineur un jour d’un club professionnel ; Dieu merci aujourd’hui je suis à la tête d’un club de première division.

Lesportif228: Relatez-nous coach, votre parcours d’entraîneur, de vos débuts jusqu’à ce jour.

Ametoko Messan : J’ai commencé tout d’abord dans mon quartier et après à l’AS Togo port où j’étais préparateur physique et entraîneur des gardiens. Après l’As Togo port, je suis allé à Unisport de Kangnikopé qui est un centre de formation. J’ai quitté le centre pour Gbohloe-su des lacs et là on est allé jusqu’en demi-finale de la zone sud pour la montée en première division. Malheureusement nous avons perdu le dernier match (dans les tirs au but) qui nous fera qualifier pour la première division. J’ai fait aussi ASFOSA de Lomé, le RCGP qui est un club militaire, Ifodjè d’Atakpamé, Maranatha de Fiokpo, là j’ai été vice-champion la saison passée et actuellement je suis à ASKO FC de Kara.

Lesportif228 : À quelques journées de la fin du championnat national de football de première division du Togo, vous êtes leader avec ASKO et cela pendant plusieurs journée. Quel est votre force? Si on sait que cela fait vraiment très longtemps que ce club du Nord n’a plus occupé cette position dans l’élite du football togolais.

Ametokodo Messan : Notre force c’est le travail élaboré par le staff technique et les joueurs. Sachez que dans la vie, il y a des hauts et des bas.

Lesportif228: Le championnat national tout comme les autres dans le monde entier est chamboulé par cette pandémie du COVID19. Comment vivez-vous ce moment où toute activité sportive est à l’arrêt?

Ametokodo Messan: Cette pandémie a vraiment tout chamboulé mais néanmoins nous avons la ferme conviction que d’ici peu nous allons retrouver les pelouses s’il plaît à Dieu. C’est aussi très difficile pour nous en ce moment vous savez il n’y a plus rien on est à la maison, pas d’activité on est coincé et là c’est un peu difficile, très dur pour nous mais on n’a pas le choix, on est obligé de respecter les consignes du gouvernement donc nous sommes à la maison et on espère que ça va reprendre d’ici peu.

Lesportif228: Si après cette pandémie il vous est permis de décider du sort du championnat national, quel sera votre décision?

Ametokodo Messan: C’est à la fédération d’en décider de l’arrêt ou de la continuation de la compétition ; sinon moi je n’ai pas grand-chose à dire. Si la fédération dit de continuer, nous on va continuer. Nous sommes des acteurs et on est là pour jouer on va continuer par jouer. Il n’y a pas à contredire.

Lesportif228: Avant votre mot de fin, dites-nous coach. Quel est votre philosophie de jeu?

Ametokodo Messan: Tout entraîneur a sa philosophie, pour moi et le staff technique d’ASKO, notre façon de jouer est d’attaquer en équipe et de défendre en équipe. Pour finir, je vous remercie pour votre initiative ; je remercie beaucoup mes dirigeants, mes supporters, mes collègues entraîneurs, les journalistes, mes joueurs, mon staff et mon Dieu qui m’a aidé jusqu’alors. Que Dieu bénisse notre équipe et notre cher Togo. Je vous remercie et à bientôt.

Lesportif228: Merci beaucoup à vous également coach et bonne chance pour la suite.

Ametokodo Messan : Merci beaucoup.

 

Jean-Paul LANLENOU

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page